Écoutez cet article

Le commissaire provincial de la police nationale congolaise (PNC) au Kasaï Central, le général Fidèle Kaumba a, dans un message radiodiffusé ce samedi 5 janvier 2018, interdit tout attroupement de plus de deux personnes à Kananga jusqu’à nouvel ordre.

Cette mesure intervient alors que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) devrait publier les résultats de la présidentielle ce dimanche 6 janvier.

« Tout attroupement de deux ou trois personnes le long des principales artères de la ville est interdit. Les personnes qui se rendront coupable de la non observance de cette mesure seront arrêtées et subiront la rigueur de la loi. Cette mesure reste en vigueur jusqu’à nouvel ordre », précise le message du général Kaumba.

Depuis vendredi, les militaires armés sont visibles aux principaux endroits chauds de la ville.

Pour sa part, le gouverneur du Kasaï Central Denis Kambayi a supprimé tous les parkings des taxis-motos à Kananga. Tous les marchés le long des voies publiques sont aussi supprimés.

Lors d’une conférence de presse vendredi la nuit, le gouverneur Kambayi explique que sa mesure vise à rendre la ville de Kananga propre.

La société civile rejette l’argumentation du gouverneur qu’elle accuse de redouter d’éventuelles contestations des résultats de l’élection présidentielle.

Les coordinations provinciales de la coalition Lamuka et le cap pour le changement (CACH) prévoient une réunion ce samedi à Kananga et promettent une communication conjointe dans les prochaines heures.

Sosthène Kambidi (actualite.cd)

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici