L’opposant Congolais Moïse Katumbi Chapwe s’est entretenu ce jeudi 18 juin 2020 avec Mike Hammer, l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique en RDC. À en croire le président du TP Mazembe, cet échange a été franc et amicale.

“Les USA sont un partenaire-clé de la RDC. Ce matin, discussion franche et amicale avec l’ambassadeur des USA en RDC. Les vrais amis se doivent toujours la vérité”, a indiqué via Twitter le président du parti politique Ensemble pour la République.

S’agissant de la désignation des nouveaux animateurs de la Commission Électorale Nationale Indépendante, (CENI), Moïse Katumbi déclare qu’on ne mélange pas les anciennes tomates déjà pourries avec des nouvelles.

“Sur la CENI, j’ai relevé que pour des élections crédibles en 2023, on ne mélange pas les anciennes tomates pourries avec les nouvelles”, conclut l’ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga.

Pour rappel, les différentes confessions religieuses de la République Démocratique du Congo ne s’accordent toujours sur le choix du successeur de Corneille Nangaa à la tête de la CENI, cette institution d’appui à la démocratie chargée d’organiser les élections au pays.

Dans une déclaration commune le 12 juin dernier, les 4 leaders de la coalition politique LAMUKA avait, à ce sujet, exigé la mise à l’écart de toute personne qui a pris part active aux élections du 30 décembre 2018 qu’ils qualifient de “chaotiques”.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici