Ecoutez cet article

36 policiers et 23 militaires ont été arrêtés pour abandon de poste, état d’ébriété, vagabondage et tracasseries selon nos sources.

L’opération a été lancée ce mardi 12 novembre par le Général Sylvano Kasongo, N°1 de la Police à Kinshasa, en collaboration avec les FARDC. Les militaires arrêtés sont envoyés à la 14e région militaires. La sanction est connue : 21 jours de détention.

Les patrouilles mixtes (Police de Police et Police militaire) ont commencé à circuler dans la ville.

Cette opération est la réponse aux diverses plaintes suite aux violences policières recensées ces deux derniers mois à Kinshasa.

Actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici