Ecoutez cet article

Après la pluie, vient le beau temps dit-on! Mais à Kinshasa, cet adage est loin d’être une réalité.

Plusieurs inondations ont été signalées après une forte pluie qui a arrosé la capitale mercredi 17 octobre.

Sur l’avenue des huileries, l’une des artères principales de la capitale, les eaux ont débordé, conséquence : toutes les parcelles se trouvant le long de cette avenue inondées, difficile également pour les piétons et les automobilistes de circuler librement.

Même situation sur l’avenue colonel Ebeya, non loin du bureau du gouverneur de Kinshasa. Il fallait attendre plusieurs heures, pour que l’eau libère les artères.

Cette situation est devenue une habitude au vu et au su des autorités qui ne pipent mot.

Déficit infrastructurel, mauvaise gestion de la ville, non curage des caniveaux… Voilà qui est à la base du calvaire des kinois, après chaque tombée de pluie.

Si les autorités compétentes ne prêtent attention à ces problèmes, Kinshasa risque de connaître une catastrophe dans les jours à venir.

JKM

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici