Ecoutez cet article

Les proches d’Azarias Ruberwa, ministre d’Etat en charge des réformes institutionnelles ont pris le devant pour démentir les rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux affirmant que le président du RCD est atteint du coronavirus et que sa résidence était assiégée par les forces de l’ordre.

« Les Amis d’Azarias Ruberwa tiennent à rassurer l’opinion que Me Azarias Ruberwa se porte à merveille et pour preuve, il a pris part le vendredi 17 avril 2020 à un Conseil des Ministres restreint présidé par le Président de la République. Serait-il coupable des faits tels que présentés, aurait-il pris part à ce conseil des Ministres ? Serait-il atteint de Coronavirus aurait-il été choisi pour prendre part à ce conseil des Ministres auquel 10 Ministres seulement avaient pris part ? Les images de ce conseil des ministres restreint ont été largement diffusées sur la télévision nationale et d’autres médias. En outre, pas plus tard que ce samedi 18 avril 2020 il a encore pris part durant plus de six heures à la réunion de la Commission-Loi au 10ème étage de l’Immeuble du Gouvernement sis Place Royale dans la Commune de la Gombe. », explique Me Idriss Okenge qui prévient contre la « cybercriminalité ».

« Les Réseaux sociaux ne constituent nullement une zone de non droit en République Démocratique du Congo. La cybercriminalité est punissable et ses acteurs poursuivables en droit Congolais. Ils feront moins le malin derrière leurs petits écrans lorsqu’un de ces quatre matins, une invitation leur sera adressée par les instances judiciaires compétentes », avertit-il.

Cet avocat qui dirige l’asbl « Les Amis de Ruberwa Azarias Manywa » note que « la résidence du ministre d’État Ruberwa n’a jamais fait l’objet d’un encerclement quelconque par la Police, n’a jamais servi de prison ».

Kinshasa est à la fin du confinement de Gombe, l’une de ses 24 communes qui est donnée pour épicentre de la maladie à coronavirus. Le pays compte au total 327 cas confirmés de covid-19, et la ville de Kinshasa à elle seule enregistre 315 cas. Les cas restants sont répartis entre Ituri (2), Nord-Kivu (5), Sud-Kivu (4) et Kwilu (1).

Lire aussi: RDC : Katumbi appelle « instamment » l’Etat à profiter de l’allègement de la dette extérieure pour assister les victimes des inondations et lutter efficacement contre le Covid-19

Berith Yakitenge
Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici