Ecoutez cet article

Le bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa a mis en attente l’examen de la question orale avec débat du député Mike Mukebayi adressée au gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka.

Selon plusieurs sources, le Bureau de l’Assemblée provinciale s’est appuyé sur un article 170 du règlement qui stipule qu’un député ne peut pas envoyer, en même temps, plusieurs questions orales.

En effet, l’élu de Lingwala avait déjà introduit une question orale avec débat adressée au Directeur général du Fonds d’Assainissement de Kinshasa (FONAK). Sans attendre la réponse du bureau à cette première question, le député Mukebayi s’est précipité à initier une autre question orale avec débat contre le gouverneur de la ville de Kinshasa. Ce qui constitue une entorse à la loi organique de l’Assemblée provinciale de Kinshasa.

“Pour ne pas violer notre règlement intérieur et au nom du principe de l’antériorité, nous allons nous atteler à votre question orale que vous avez adressée précédemment au Directeur général du Fonds d’Assainissement de Kinshasa”, écrit le bureau de l’Assemblée provinciale à Mike Mukebayi.

Puis, dans la même correspondance, le bureau de l’APK rappelle au député Mukebayi l’article 171 du règlement intérieur qui proscrit la litispendance des objets des questions orales, ils jugeront l’opportunité de celle adressée au Gouverneur. Parce que certaines questions lui posées concernent la salubrité qui est du ressort du Fonak, précise les mêmes sources.

Le bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa dit ne pas être en mesure de garder cette question orale avec débat adressée au gouverneur Ngobila au-delà de 7 jours, sur pied de l’article 169 du Règlement intérieur.

Dans l’entre-temps, les choses s’accélèrent au niveau de la justice et l’étau se resserre autour du député provincial Mike Mukebayi. Ce mardi 25 mai 2021, les cinq membres du cabinet du gouverneur de la ville de Kinshasa lésés et vexés par les propos injurieux de l’élu de Lingwala, seront au parquet pour confirmer leurs plaintes, éléments à conviction à l’appui.

Auguy Mudiayi
Actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici