Écoutez cet article

La lutte contre la fraude et les anti-valeurs s’accélère à la fonction publique. Le mécanisme de contrôle et de vérification mise en place par le vice-premier ministre en charge de la Fonction Publique Jean-Pierre Lihau produit déjà des fruits.

Un agent public de l’État qui percevait frauduleusement les salaires des autres fonctionnaires grâce à une détention illégale de 34 cartes bancaires, a été appréhendé ce jeudi 25 août 2022, au guichet d’Equity Bank situé à la 7ème rue Limete.

Interrogé sur son forfait, le concerné a avancé des arguments qui n’ont pas convaincu le VPM J.P.Lihau qui a estimé quant à lui, que ce fait sont d’une extrême gravité nécessitant un examen minutieux par les instances habilitées.

Pour le patron de la Fonction Publique, il appartient à la justice de clarifier la situation dans le but de démanteler c’est qui s’apparente à un réseau mafieux dans le circuit de paie des agents publics de l’État. Il a ensuite donné des directives pour que les enquêtes soient menés par la police judiciaire dans le but de démanteler ce réseau à la base du détournement des salaires des agents publics de l’État.

Jean-Pierre Lihau a exprimé toute la détermination du gouvernement de lutter contre la corruption et la fraude au sein de toutes les administrations publiques conformément aux orientations reçues du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Depuis son avènement à la tête de la fonction publique, Jean-Pierre Lihau, s’est engagé à assainir l’administration publique de toute sorte d’anti-valeur pour atteindre l’objectif lui assigné par le président de la République sous la supervision du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde de redresser et de moderniser l’administration publique.

24sur24

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici