Ecoutez cet article

La Police Nationale Congolaise (PNC) a mis la main sur un des présumés auteurs du vol, mercredi 27 mars, d’un câble long de 24 mètres de liaison mono polaire dans une cabine électrique, située sur l’avenue Ring, quartier Joli parc à Macampagne dans la commune de Ngaliema à Kinshasa.

Le présumé malfrat a été arrêté par un élément de l’armée commis à la garde d’une maison d’à côté. Il était surpris pendant qu’il embarquait le câble avec son complice dans une voiture taxi communément appelé Ketch. Il a été acheminé dans un poste de police du quartier avant d’être transféré au commissariat de la police Lukunga pour une audition.

« Nous sommes passés il y a plus au moins trois semaines dans les médias pour déplorer ce cas de vol dans nos installations. On vole les câbles de liaison mono polaire qui sont des câbles en cuivre, on vole également les huiles des transformateurs. Pendant que la SNEL se bat pour faire un pas, les autres font un effort pour reculer la SNEL. Parce qu’on ne peut comprendre que la SNEL, un bien public qui dessert tout le monde, et le voleur et le non voleur puisse subir ce genre des choses. Nous n’avions trouvé autre qu’un homme c’est pourquoi nous sommes descendus sur place pour le voir, l’interroger et comprendre la motivation et puis la police fera son travail », a déclaré, Jean Claude Matiti, directeur régional Kinshasa Ouest de la Société Nationale de l’Electricité (SNEL).

L’entreprise appelle la justice à se saisir de cette affaire.

« Nous avons déjà porté plainte contre quelqu’un de précis qui a une identité. Que la justice fasse son travail pour décourager ces genres de pratique », a renchéri Jean Claude Matiti.

Le câble qui a été volé transporte le courant du transformateur au tableau général basse tension afin de fournir de l’électricité. La SNEL rassure que ses techniciens se sont activés pour rétablir la fourniture de l’électricité dans le quartier paralysé par ce cas de vol.

Fonseca Mansianga

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici