Lors de la 44ème réunion hebdomadaire du conseil des ministres présidée par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo par visioconférence, le dossier du gouverneur du Kongo Central Atou Matubuana a été évoqué.

D’après une source gouvernementale qui s’est confiée à 7SUR7.CD vendredi 14 août 2020, ce dossier a été soulevé par le ministre des Actions humanitaires et Solidarité nationale Steve Mbikayi, en marge de la présentation du rapport de la mission du ministre délégué aux anciens combattants sur une concession de ce ministère spoliée.

À en croire notre source, le président de la République a déclaré qu’il ne soutient pas le gouverneur du Kongo Central Atou Matubuana.

En outre, poursuit-elle, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a fait savoir qu’il voulait que ce problème soit réglé au niveau du Kongo Central entre différentes parties concernées.

Pour rappel, le Kongo Central, une des 26 provinces de la République Démocratique du Congo, est en crise institutionnelle depuis une année maintenant.

Le gouverneur Atou Matubuana qui a été contraint de démissionner après un arrêt de la Cour constitutionnelle a estimé, dans sa réplique, que la haute cour a été “gravement” induite en erreur en validant le vote de la motion de défiance contre lui et a refusé de démissionner.

Face à cette situation, une marche de protestation contre l’attitude du gouverneur Atou Matubuana avait été empêchée par les forces de l’ordre il y a quelques jours.

Dans le but réunir tous les Ne-Kongo autour d’une même table, le chef coutumier Mfumu Difima a organisé le 12 août dernier, des consultations avec le caucus des élus du Kongo Central, pour pallier la crise politique que traverse la province.

Dans une interview accordée à 7SUR7.CD, Georges Matokala, président du caucus des députés provinciaux du Kongo Central a salué l’initiative prise par les chefs coutumiers.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici