Ecoutez cet article

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) exprime sa satisfaction après la rencontre avec les membres du Conseil œcuménique des Églises (COE) ce lundi 20 août 2018 à son siège, au centre interdiocésain.

Pour la CENCO, cette visite est un pas dans la lutte contre la crise que traverse la République démocratique du Congo (RDC).

“C’est un pas très important. Parce que là ce sont nos frères des églises sœurs au niveau mondial qui sont venues aux côtés des églises locales pour dire qu’elles sont avec nous et qu’ensemble le peuple sera plus fort”, a expliqué Donatien Nshole, secrétaire général de la CENCO à l’issue de la rencontre avec les membres du COE parmi lesquels, les envoyés du Pape François

Le CEO et la CENCO ont tablé ce lundi sur le contenu du message à adresser notamment au président Joseph Kabila et aux présidents de deux chambres du parlement. A l’ouverture de travaux, le président de l’épiscopat congolais, Mgr Marcel Utembi a évoqué les “incertitudes” qui planent sur le processus électoral.

“Mais notre pays semble encore loin de vivre des temps meilleurs vu les incertitudes du moment. Toutefois, le peuple congolais espère que l’aboutissement heureux du processus électoral en cours pourra lui garantir le début d’un avenir radieux. Pour y parvenir, nous nous confions naturellement à Dieu, le Maître de l’histoire. Et nous comptons également sur votre application effective et votre appui fraternel”, a dit Mgr Marcel Utembi.

Le secrétaire général du CEO, le pasteur Olav FykseTveit a, quant à lui, appelé à une “transition pacifique” du pouvoir.

Les participants à la visite de pèlerins en RDC viennent de la Zambie, de Namibie, d’Angola, du Kenya, du Burundi et de Jamaïque.

Will Cleas Nlemvo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici