Ecoutez cet article

Le Sg de l’Udps est monté sur ses grands chevaux à la faveur de la matinée politique organisée au temple de ce parti présidentiel à Limete, le vendredi 26 novembre dernier. Cette messe traditionnelle souvent mouvementée a connu plusieurs révélations inédites notamment, celle relative à la demande incessante de la CPI de cueillir Joseph Kabila dans ses filets bien-sûr avec la collaboration de Kinshasa. Demande jusque là rejetée par Tshisekedi qui protège encore le sénateur à vie.Mais il faut dire que l’objectif principal de cette sortie du S.G de l’UDPS était d’enlever dans la tête de l’opinion publique que c’est l’Udps qui serait derrière le dossier Kamerhe. Sans ambages, Augustin Kabuya a clairement dit que c’est le Fcc qui est l’épicentre des déboires qu’endure le président de l’Unc.

Évoquant le processus ayant abouti à la neutralisation de Vital Kamerhe du début à la fin , Kabuya a indiqué pince sans rire que ce sont toujours les pions du Fcc qui ont concocté ce plan machiavélique,“Nos alliés du Fcc n’ont jamais été sincères”. Ce n’est pas le premier coup orchestré contre Cach. Comment vous êtes en coalition vous prenez votre courage pour neutraliser deux présidents de deux grandes formations politiques de Cach? S’est il plaint. Avant d’ajouter,Vital Kamerhe a été neutralisé par le Fcc, Jean Marc Kabund de même neutralisé par le Fcc vous trouvez ça normal ? Alors que l’ancien chef de l’État Joseph Kabila est réclamé par la CPI, mais le président de la République Félix Tshisekedi fait tout pour le protéger, a fait noter le gestionnaire du parti présidentiel.

«Ces gens veulent la mort de Félix Tshisekedi. Ils vont dans plusieurs pays. Ils planifient le mal contre le président de la République », expliquait Augustin Kabuya aux combattants.Et d’ajouter : « L’UDPS va saisir toutes les ambassades dès la semaine prochaine contre les crimes du régime Kabila».Voilà, à la lumière de ce qui précède on a hâte de conclure que les jours à venir seront pleins de rebondissements.

Congoactu./acturdc

DiaspoRDC TV

2 COMMENTAIRES

  1. ‘’L’Afrique écrira sa propre histoire’’, a dit Lumumba. C’est l’imperium qui manquait à Etienne Tshisekedi pour récrire cette histoire en 2016. Fort heureusement, cet imperium se trouve présentement entre les mains de Felix Tshisekedi.
    Nous demandons à notre cher président de la RDC, Felix Tshisekedi de ne pas céder aux intimidations du FCC. Le monopole de tuer ne revient pas exclusivement à ceux qui profèrent les menaces des morts à l’UDPS tout en souhaitant l’assassinat de son chef. Pour rappel, Moïse Kapenda Tshombe a une fois abattu Lumumba en vue de se rendre célèbre. Loin de l’être, le spectre de celui-ci l’a pourchassé partout où il allait pour finalement le précipiter à sa chute. Le Grand Seseko a maintes fois planifié l’assassinat d’Etienne Tshisekedi. Comment a-t-il finit ? Hyppolite Kanambe allias Joseph Kabila a assassiné Laurent-Désiré Kabila avec l’intention de s’éterniser au pouvoir. Bien au contraire, il s’est fourré le doigt dans la prunelle de son œil et vit ses derniers jours.
    La grandeur de l’UDPS ne se mesurera pas en se pliant aux ordres des criminels mais plutôt en y faisant volte-face. Le monde conviendrait avec moi que l’ancien président angolais, le Capverdien Eduardo Dos Santos aurait signé un nombre d’accords avec son successeur Joa Laurenco. Cependant pour l’amour que ce dernier cultive envers son pays, l’intérêt général de l’Angola prime au détriment des faveurs particulières. Nous avisons Felix Tshisekedi de s’inspirer du modèle angolais afin de faire table rase des accords qu’il a conclus avec Joseph Kabila pour ne servir que le peuple congolais.
    Nous recommandons à Jean Marc Kabund, le moteur de l’UDPS de faire comprendre au reste du monde la nécessité d’arrêter Joseph Kabila et tous les membres de sa dynastie impliqués dans les criminels contre l’humanité en RDC. Nous rappelons à Joseph Kabila que s’il était fort, il se serait maintenu au pouvoir. La cession du trône présidentiel à Felix Tshisekedi d’une manière précipitée matérialise sa chute totale. Joseph Kabila est un ennemi de l’UDPS et de la RDC et il le restera pour toujours.
    En Namibie, voici ce qu’il avait à dire aux leaders africains, ‘’A Tantôt ‘’, une référence à ton retour au pouvoir après le quinquennat de Felix Tshisekedi.
    Voici ce qu’est la réponse des Congolais, ‘’ A Jamais à la présidence de la RDC’’, pour lui signifier qu’il ne révéra plus la magistrature suprême de notre pays. Cher Hyppolite Kanambe, ton temps est passé. Il faut maintenant que tu subisses les conséquences de tes actes téméraires. Il est de l’intérêt du peuple congolais que Felix Tshisekedi dissolve le Parlement le plutôt que possible pour remettre le pays sur les rails.
    Votre compatriote
    Zacharie Bilenge Mwadi Wanyama Kawena Ne Musambi
    Pour la RDC, je mourrai.

  2. Qui Suis-je ?
    Je m’appelle Hyppolite Kanambe. Les Congolais m’appellent Joseph Kabila par ignorance. Je suis rwandais de père et de mère. J’ai abattu Laurent-Désiré Kabila, mon père adoptif, pour ensuite m’attaquer à ses enfants biologiques que j’ai exterminés systématiquement sans avoir de compte à rendre. Malgré mes atrocités, les pauvres congolais que je corromps m’adorent facilement.
    J’ai catalysé et continue à catalyser le viol des femmes en RDC. Du jour au jour, mes frères du rwandais exécutent sommairement les petits congolais qui ne savent où donner la tête. Même les musiciens congolais m’adorent plus que leurs propres frères de sang. Il n’y a pas longtemps une musicienne congolaise a qualifié d’ingratitude son propre frère de sang. Pourtant celui-ci cherche à remettre le pays sur les rails après que je l’aie plongé dans le chaos. Je comprends que la personnalité du Congolais se réduit totalement à l’immoralité. En échange d’un peu d’argent, un Congolais est capable de tout.
    Je suis au-dessus de la loi dans cette horde sauvage ou il n’y a ni gouvernant ni gouverné. Je tue non seulement les pauvres congolais mais aussi les étrangers. J’ai exécuté deux travailleurs humanitaires notamment Michael Sharp et Zaida Catalana et bon nombre des casques bleus mais personne ne me poursuit. Voilà de quoi me réjouir. Tout le monde a peur de moi. Je suis Hyppolite Kanambe et circule librement dans les rues de Kinshasa. A tantôt à la présidence de la RDC.
    Votre compatriote Zacharie Bilenge Mwadi
    Pour la RDC, je mourrai

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici