Ecoutez cet article

Le ministre des Transports et Voies de Communication, Didier Mazenga, a réceptionné le lundi 30 novembre 2020 au port de Boma dans le Kongo Central, le deuxième lot de 110 bus, en présence notamment du gouverneur Atou Matubuana.

Ces bus ont été, au nom du gouvernement de la République démocratique du Congo, remis au directeur général de la société Transport au Congo (TRANSCO), Andrew John Bongi Blackson.

D’après le ministre des Transports et Voies de communication cité par l’Agence Congolaise de Presse (ACP), l’arrivée de ce nouveau lot est une concrétisation de la promesse du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

“Affirmer que le gouvernement bloque l’action du chef de l’État, c’est distraire l’opinion. D’ici janvier, il y aura un total de 440 bus neufs”, a déclaré Didier Mazenga.

En outre, le ministre des Transports et Voies de Communication a signalé que d’ici mercredi, le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba pourrait inaugurer la drague en faveur de la Congolaise des Voies Maritimes (CVM), après 41 ans d’attente.

Pour sa part, le DG de TRANSCO, Andrew John Bongi Blackson, a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat ainsi qu’au gouvernement pour cette acquisition qui relève son entreprise de la situation difficile dans laquelle elle se trouvait.

Pour rappel, un premier lot de 110 bus commandés par le gouvernement au profit de TRANSCO avait été réceptionné en début du mois de novembre au port maritime de Boma, dans la province du Kongo Central, par le conseiller spécial du chef de l’Etat, Kinuani Kamitatu Massamba, en présence du directeur général de cette société, Blackson Bongi et la maire de la ville, Marie José Niongo Nsuami.

Jephté Kitsita

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici