Ecoutez cet article

Condamné à mort dans le cadre du procès sur l’assassinat, en 2001, de l’ancien président Laurent-Désiré Kabila, Eddy Kapend a bénéficié d’une mesure de grâce présidentielle. Condamné en janvier 2003, l’ex-aide de camp de Laurent-Désiré Kabila a passé près de 20 ans derrière les barreaux. Considéré comme un prisonnier politique par plusieurs ONG, Eddy Kapend a toujours clamé son innocence.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici