Ecoutez cet article

La police nationale rwandaise (RNP) et la police nationale congolaise (PNC) ont signé lundi 13 décembre un protocole d’accord pour officialiser la coopération bilatérale transfrontalière dans diverses questions urgentes de maintien de l’ordre.

Le pacte de coopération a été signé à Kigali au siège général de la police nationale rwandaise à Kacyiru entre le commissaire général Dieudonné Amuli Bahigwa et et son homologue rwandais, l’inspecteur général de police (IGP) Dan Munyuza.

Selon le compte rendu de la police rwandaise, le protocole d’accord oblige les deux institutions de police à unir leurs efforts contre la criminalité transnationale organisée et le terrorisme ; contrebande et trafic de stupéfiants et de substances psychotropes ainsi que de leurs précurseurs; la contrefaçon de monnaie et la prolifération des armes légères et de petit calibre.

D’autres domaines de partenariat incluent l’expertise et le partage de renseignements, la conduite d’opérations conjointes ou simultanées, la lutte contre la cybercriminalité, la traite des êtres humains, le trafic d’organes et la fraude documentaire.

S’exprimant lors de la réunion bilatérale l’inspecteur général de la police rwandaise, Munyuza a déclaré que la visite est une étape importante dans le renforcement de la coopération en matière de sécurité entre le Rwanda et la RDC.

« Nos deux pays ne sont pas seulement voisins, mais aussi frères. Notre région continue de faire face à un certain nombre de problèmes de sécurité, notamment les djihadistes islamiques, le terrorisme, le trafic de drogue et la contrebande, ce qui nous oblige à établir une coopération solide et à unir nos efforts pour lutter contre les crimes organisés, transfrontaliers et transnationaux qui menacent notre région », a dit le patron de la police rwandaise.

A l’en croire, il est de la responsabilité première des institutions policières de travailler en étroite collaboration pour assurer la sûreté et la sécurité des personnes et ouvrir la voie au développement durable de leurs sociétés respectives.

« Nous devons créer des canaux pratiques de partage d’informations et de renseignements sur les crimes, mener des opérations conjointes contre les criminels et former conjointement pour faire face aux menaces de sécurité et aux crimes transnationaux toujours croissants. Cette visite fournit donc une autre plate-forme pour discuter en détail des problèmes affectant la sécurité dans nos deux pays et de la meilleure façon de travailler ensemble pour y faire face », a-t-il ajouté

Concernant le protocole d’accord signé, IGP de la police rwandaise a soutenu qu’il y avait une intention partagée d’explorer des arrangements plus formels afin de renforcer davantage la coopération entre les deux institutions de police.

Auprès du commissaire général de la PNC Amuli Bahigwa, le président actuel de l’organe de police régional—EAPCCO—, la police rwandaise a réitéré l’engagement du Rwanda à travailler avec la police de la RDC et d’autres institutions policières régionales pour établir une unité opérationnelle conjointe à Goma afin de collecter des informations sur les activités terroristes dans la région.

De son côté, le patron de la police congolaise a noté que de telles initiatives de partenariat transfrontalier fournissent une plate-forme pour assurer collectivement la stabilité dans la région des Grands Lacs.

Il a aussi ajouté que l’accord de coopération signé aura un impact sur la lutte contre les crimes transfrontaliers auxquels les deux pays sont confrontés.

« Le protocole d’accord aura un impact sur la coopération réussie de nos deux institutions policières dans la lutte contre les crimes transfrontaliers et transnationaux. De nos jours, il est essentiel que les institutions policières travaillent en étroite collaboration pour être en mesure de faire face aux menaces de sécurité émergentes de manière collective et efficace », a déclaré le Général Bahigwa.

Carmel NDEO
Politico

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici