Écoutez cet article

Dans une correspondance datée du 8 juin dernier, le ministre de l’environnement et développement durable Amy Ambatobe, a instruit le directeur général de l’ICCN de prendre les dispositions nécessaires pour permettre l’exportation de certaines espèces animales vers les zoos chinois.

Il s’agit essentiellement des espèces ci-après pour que zoo :

– 6 espèces de gorille (Gorille Beringei),
– 8 espèces de bonobos (Pan Paniscus),
– 8 espèces de chimpanzés (Pan troglodytes),
– 4 espèces des lamantins (Trichechus senegaiensis)
– 10 Okapi (Okapi johnstoni)

D’après ladite correspondance du ministre, cette exportation s’inscrit dans le cadre des échanges entre les zoos chinois et l’Institut congolais pour la conservation de la nature “ICCN”, tel que sollicité par Liuminheng, directeur de Tianjin Jun Heng International Trade Corporation en Chine.

Une équipe d’experts dudit ministère est à cette occasion prête pour être dépêchée en Chine en vue de se rassurer de l’accueil mais aussi de la meilleure conservation de ces différentes espèces aux zoos chinois, nous renseigne le même document.

Par contre, la durée de ces exportations ainsi que les retombées positives de ces échanges pour la RDC, sont là autant d’éléments dont la correspondance du ministre de l’environnement ne fait nullement mention.

(Ci-dessous, l’accusé de réception du ministre de l’environnement à la lettre de l’ICCN)

Élysée Odia.

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici