Ecoutez cet article

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi s’est entretenu ce mardi 15 décembre 2020 avec le Secrétaire général adjoint des Nations Unies en charge des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, à la Cité de l’Union africaine à Kinshasa.

Leur échange a tourné principalement autour de 3 points principaux, notamment les relations entre la RDC et la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation de la RDC (Monusco), les défis sécuritaires, socio-économiques et humanitaires dûs à la pandémie de coronavirus.

S’agissant du retrait progressif des casques bleus de la MONUSCO, Jean-Pierre Lacroix a parlé d’une stratégie graduelle de sortie en fonction de la situation sur le terrain.

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres avait, pour sa part, plaidé pour une prorogation d’un an de plus du mandat de la MONUSCO, qui expire en principe le 20 décembre prochain. Cette proposition avait été formulée lors de la réunion du Conseil de sécurité sur la République Démocratique du Congo, organisée cette semaine.

En ce qui concerne la situation sécuritaire, l’agenda de Jean-Pierre Lacroix prévoit son déplacement dans les tout prochains jours pour les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, ces zones où les groupes armés sévissent toujours et où l’insécurité continue de battre son plein.

Arrivé à Kinshasa dimanche 13 décembre dans soirée, le Secrétaire général adjoint des Nations unies en charge des opérations de maintien de la paix s’est également entretenu lundi 14 décembre dernier avec les leaders politiques de Lamuka et du Front Commun pour le Congo sur la crise politique qui sévit en RDC.

Carmel NDEO
Politico

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici