Écoutez cet article

Plusieurs sujets se disputent la manchette des journaux parus ce lundi à Kinshasa, entre autre, la situation humanitaire et sécuritaire à Minembwe, le message de Katumbi à la population d’Ituri etc.

L’Agence congolaise de presse (ACP) rapporte que le Président Félix Tshisekedi a reçu, vendredi à la cité de l’Union africaine à Kinshasa, une délégation du caucus des parlementaires du Sud-Kivu. La situation sécuritaire et humanitaire aux plateaux de Minembwe a été évoquée au cours de cette rencontre.

Selon le caucus des parlementaires du Sud-Kivu, le Chef de l’Etat leur a indiqué que le gouvernement s’est déjà engagé à tout mettre en œuvre pour mettre définitivement un terme à ce cycle des violences avec l’implication de tous.

LE POTENTIEL s’intéresse au message de compassion de Moïse Katumbi à la population d’Ituri. En effet, dans le cadre de sa tournée à l’Est du pays, le leader d’Ensemble a séjourné vendredi dernier à Bunia où il a porté un message d’espoir et de réconfort. « Je vous apporte le message de la paix. Nous devons prendre toutes nos responsabilités pour vivre dans la joie et la paix entre nous », a déclaré Moïse Katumbi.

Dans le même registre, LA PROSPERITE rapporte que le président d’Ensemble a interpellé les autorités congolaises et la communauté internationale au sujet de la situation humanitaire catastrophique en Ituri.

« Nous devons également nous unir pour dire non au tribalisme. Non à la violence. Non à la guerre. Et oui à un avenir meilleur et à un bonheur partagé », a lancé Moïse Katumbi.

Pour lui, les compatriotes qui sont dans la forêt doivent prendre l’option du dialogue. Car, les armes ne sont pas une solution pour une paix durable.

LE PHARE consacre sa manchette à l’affaire Mokia-Ngoy Kasanji. Sous le titre : « Molendo Sakombi recadre Me Tunda et clôt le dossier », ce quotidien note que sanctionné par un Arrêt de la Cour de Cassation en faveur de Gabriel Mokia au détriment de Ngoy Kasanji et consorts, le conflit immobilier entre les deux justiciables a été récupéré par Me Tunda ya Kasende, Vice-Premier ministre et ministre de la Justice et Garde des Sceaux, qui a désapprouvé ouvertement les mesures d’exécution prises par le ministre des Affaires Foncières, Molendo Sakombi.

Ce dernier a énergiquement réagi à l’immixtion de son collègue dans les affaires relevant de sa compétence exclusive.

Cependant, FORUM DES AS estime que la lettre du ministre des Affaires foncières au VPM Tunda pèche par sa forme et son fond. En premier lieu, la lettre donne à penser qu’il n’y a pas de préséance au sein du gouvernement. S’agissant du fond, il est rapporté qu’on ne saurait en même temps proclamer la séparation des pouvoirs et donner l’impression de chercher à se substituer au pouvoir judiciaire. Celui-ci est indépendant et a les moyens légaux de faire exécuter ses décisions.

St Théodore Ngangu Ilenda

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici