Ecoutez cet article

Plusieurs sujets font la Une des journaux parus ce vendredi dans la capitale congolaise. Parmi ces sujets, le énième voyage du président de la République ou encore le report de la marche du Comité des laïcs catholiques.

« Kin Bopeto samedi, marche du CLC lundi », titre FORUM DES AS estimant que l’Hôtel de ville de Kinshasa vient de couper la poire en deux.

« La marche pacifique du Comité laïc de coordination (CLC), initialement prévue demain samedi 19 octobre, a été reportée à lundi prochain. La raison, le lancement officiel, ce samedi 19 octobre, de l’opération “Kinshasa Bopeto” dont le coup d’envoi sera donné par le chef de l’Etat. D’où le compromis résultant des échanges hier jeudi, entre le Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila et la délégation du CLC conduite par Isidore Ndaywel E-N’ziem, l’une des grandes figures de cette organisation proche de l’Eglise catholique. »

FORUM DES annonce la présence de Félix Tshisekedi au lancement ce samedi de l’opération Kin Bopeto, alors que ce dernier a quitté depuis le mercredi la capitale pour les Etats-Unis pour une tournée qui l’emmènera au Japon, en Russie, puis, en novembre, en France.

Et Congo Nouveau de titrer : « Les voyages de Tshisekedi inquiètent Joseph Kabila ». Pour l’hebdomadaire, plus Félix-Tshisekedi se familiarise avec un monde extérieur ingérant, moins sera la cohésion au sein de la coalition FCC-CACH. « L’autorité morale du FCC qui a quitté le pouvoir dans un climat tendu avec les occidentaux est bien placée pour le savoir. Le fait qu’il contrôle toutes les institutions de la République, hormis la présidence de la République, n’enchante pas les USA, la Belgique, la France ou encore l’Allemagne qui veulent voir Félix Tshisekedi ‘’pleinement’’ président ».

LA PROSPERITE détaille que Félix-Tshisekedi aurait accepté de répondre, aux Etats-Unis, en même temps, à une invitation du Programme Alimentaire Mondial. Puis, il se rendra au Japon où, en marge de sa participation à la dernière TICAD à Yokohama, l’Empereur l’avait convié à sa cérémonie d’intronisation. Juste après, il ira à Sotchi, pour le sommet Russie-Afrique dont les assises sont prévues du 22 au 24 octobre. Il devrait ensuite regagner pour quelques jours Kinshasa, la capitale, avant d’effectuer sa première visite officielle à Paris, en France, à la mi-novembre 2019.

Entretemps, à Washington, AFRICANEWS fait état d’un « décisif huis clos » entre José Sele et la Banque mondiale. Le trihebdomadaire affirme que la Banque mondiale est disposée à disponibiliser 5 milliards de dollars pour 5 ans pour financer notamment la gratuité de l’enseignement. « Son Conseil d’administration se prononcera là-dessus dès le mois prochain. C’est le résultat du huis clos de haut niveau jeudi entre l’argentier du pays, le ministre des Finances José Sele et le vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique, Hafez Ghanem. »

LE POTENTIEL revient sur le crash de l’Antonov 72 affrété par la présidence de la République et titre : « Tout est passé par pertes et profils ». Dans l’opinion, indique le quotidien, l’on craint que la vérité soit une fois de plus étouffée comme il en est de coutume en RDC. « Tout pourrait donc passer pour pertes par les familles des victimes et profits par des responsables de ce drame qui ne seront jamais inquiétés ».

Le journal souhaite que les enquêteurs de la cellule de crise fassent toute la lumière et non s’enfermer dans une tour d’ivoire car dissimuler la vérité autour de ce crash ne fera qu’alimenter la rumeur qui gagne déjà toute la République et fait état d’un éventuel attentat à l’intégrité physique du chef de l’Etat, commente le tabloïd.

Socrate Nsimba K.

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici