Critiqués par les internautes après avoir condamné les conditions carcérales dans la prison centrale de Bukavu, les proches de Moïse Katumbi passent à la défense de leur leader.

Dans une précision apportée ce jeudi 17 octobre via son twitter, Olivier Kamitatu directeur du cabinet de l’autorité morale d’Ensemble pour le changement affirme que son leader n’a jamais laissé un détenu mourir de faim, pendant qu’il était gouverneur du Katanga

“Tout au long de son mandat de gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi n’a laissé aucun détenu mourir de faim ou sans soin dans les prisons de sa juridiction. La situation actuelle des prisons dépasse l’irresponsabilité pour atteindre une forme d’inhumanité délibérée inacceptable!” a-t-il écrit.

Plus de 45 détenus y sont morts depuis le début de cette année par manque de soins médicaux et des mauvaises conditions carcérales.

En même temps, les personnels soignants sont également en grève toujours dans cette prison de Bukavu.

Roberto Tshahe

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici