Ecoutez cet article

Les violons ne s’accordent pas entre les animateurs de la plateforme LAMUKA au sujet de la présidence après le départ volontaire de Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba pour l’Union Sacrée de la Nation initiée par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi.

C’est en principe ce samedi 10 avril 2021 que Moïse Katumbi devrait prendre les commandes de la coordination en remplacement de Martin Fayulu, conformément à la convention modifiée du 05 octobre 2020.

Dans un communiqué en marge de sa prise de pouvoir, Moïse Katumbi Coordonateur en exercice de LAMUKA informe l’opinion nationale qu’internationale qu’en exécution de la décision modifiant la convention portant création de la plateforme politique Lamuka, la « coordination du présidium est tournante tous les six mois, selon l’ordre déterminé par le présidium »

Y référant, Moïse Katumbi rappelle qu’à la fin du mandat du coordonnateur en exercice, la remise et reprise se fait de manière automatique et non pas par une cérémonie officielle.

« A la fin du mandat du Coordonateur en exercice, la passation des pouvoirs est automatique. Elle n’est pas sujette à une cérémonie officielle…; et conformément au calendrier de rotation pour la coordination tournante fixée par le communiqué final du présidium de LAMUKA le 11 octobre 2021, Monsieur Moïse Katumbi exerce la coordination de la plateforme à partir de ce samedi 10 avril 2021. » écrit Moïse Katumbi

De leur côté, Martin Fayulu et Adolphe Muzito disent avoir constaté le départ volontaire de Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba de la coalition LAMUKA en adhérant à l’union sacrée de la nation, et par conséquent ne peuvent plus engager celle-ci.

Ainsi, Martin Fayulu va passer les pouvoirs ce samedi à Adolphe Muzito au cours d’une cérémonie à Kinshasa.

Ivan Honoré
24h

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici