Le leader de l’Union pour la Nation Congolaise, Vital Kamerhe, a indiqué dimanche dans une interview à Jeune Afrique que le chef de l’État, Félix Tshisekedi tient à ce que l’opposition soit constructive et pas complaisante.

L’ancien président de l’Assemblée nationale assure que l’opposition a un rôle à jouer. Et parlant de l’opposition et plus précisément de Lamuka, Vital Kamerhe ne considère que Katumbi et Bemba. Pour lui, ce sont les deux grands leaders. Pas Fayulu.

L’ancien membre de Lamuka zappe Martin Fayulu qui continue à réclamer la vérité des urnes et qui se considère toujours président élu et légitime.

“Pourquoi vous voulez que je cite tout le monde ? Si vous allez par là, il y a aussi Adolphe Muzito et tous les autres… je parle des grands leaders et je considère que Lamuka, c’est le tandem Bemba-Katumbi”, tranche Kamerhe.

Le Directeur de cabinet du chef de l’État s’est félicité que depuis l’arrivée de Félix Tshisekedi au pouvoir, il y a eu zéro mort, zéro gaz lacrymogène, zéro arrestation, pourtant, dit-il, pas moins de 7 grandes manifestations ont été organisées à travers le pays.

“Moïse Katumbi et Jean Pierre Bemba sont des frères. Ils peuvent s’exprimer comme ils le souhaitent et je leur fais confiance pour savoir quelle est leur marge de manœuvre”, ajoute Vital Kamerhe qui précise que si Katumbi n’avait pas effectué sa tournée dans l’Est du pays, c’était juste une question de respect de procédure parce qu’il ne fait l’objet d’aucune restriction.

Pour preuve, explique Kamerhe, Katumbi et les autres leaders sont rentrés au pays grâce à Félix Tshisekedi.

Landry Amisi
Ouragan FM

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici