Écoutez cet article

L’ancien président de la République du Kenya, Uhuru Kenyatta, en sa qualité de facilitateur du processus de paix de la Communauté de l’Afrique de l’Est pour l’est de la RDC, a rencontré ce jeudi 12 janvier 2023, à Mombasa, une délégation du M23. L’ancien président kényan s’est donc entretenu avec Bertrand Bisimwa, l’un des responsables du mouvement rebelle. Ce dernier était accompagné de plusieurs membres du M23.

La rencontre a eu lieu ce jeudi à Mombasa. L’ancien président kényan s’est donc entretenu avec Bertrand Bisimwa, l’un des chefs du M23. S’en est suivi un communiqué, publié par l’organisation régionale, qui assure que la rébellion a convenu de poursuivre son retrait des zones aujourd’hui occupée dans le territoire du Rutshuru, au Nord-Kivu.

Un retrait qui avait été décidé lors d’une réunion des chefs d’États de la région à Luanda, en Angola, en novembre. Depuis le M23 a cédé aux forces de l’EAC plusieurs de ses positions : à Kibumba, à environ une vingtaine de kilomètres de Goma, le 23 décembre, mais aussi le 6 janvier, le camp militaire de Rumangabo, l’un des plus grands camps des forces armées congolaises dans la région.

Société civile toujours dubitative

Un retrait dont dont l’effectivité est toujours contestée par la société civile du Nord-Kivu qui assure que le rebelles sont toujours visibles dans ces zones. Elle estime par ailleurs que la situation sécuritaire ne permet pas encore le retour des populations. Analyse différente de l’EAC qui déclare au contraire « que la stabilité et la sécurité a augmenté ces quatre dernières semaines » et que de « nombreuses personnes » sont rentrées chez elles.

Enfin dernier point évoqué dans ce communiqué : les consultations de Nairobi entre les groupes armés et les autorités congolaises. Le quatrième round doit, selon l’EAC, se tenir dans l’Est de la RDC au mois de février. Aucune mention néanmoins ne fait état de la présence prévue du M23 alors que le mouvement a été écarté des précédentes discussions.

RFI

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici