Ecoutez cet article

« Je m’engage sur l’honneur à respecter scrupuleusement toutes les dispositions de l’accord LAMUKA, y compris son préambule ainsi que tous les textes y afférents. Je m’engage en outre à ne pas trahir le peuple Congolais en violant les dispositions précitées. Si je ne respecte pas mes engagements, je mettrais fin à ma carrière politique et je serais soumis à l’opprobre de la Nation et à la sanction de mes pairs ».

Ce texte est contenu dans l’acte d’engagement signé par les 7 leaders de l’opposition qui avaient participé aux travaux de Genève qui avaient conduit à la désignation du candidat commun de l’opposition, Martin Fayulu.

Le contenu de ces actes d’engagement a été rendu public ce mardi 13 novembre par la fondation Kofi Annan après le retrait des signatures de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe.

La Fondation Kofi Annan affirme qu’elle a été sollicitée pour faciliter le processus de consultation et de concertation entre les partis politiques de l’opposition de la République démocratique du Congo du 9 au 11 novembre 2018 à Genève.

« Dans l’intérêt de la transparence, et après avoir informé les signataires, nous publions les actes d’engagement conclus à l’issue du dialogue de Genève en présence du facilitateur de la Fondation », indique le communiqué de la fondation Kofi Annan.

Radio Okapi

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici