Ecoutez cet article

En République démocratique du Congo, les pouvoirs religieux et politique ne s’accordent pas sur beaucoup de questions.

Le Cardinal Fridolin Ambongo, qui était devant les jeunes de son église ce dimanche à Kinshasa à l’occasion de la solennité du Christ Roi de l’univers, n’a pas hésité une seule fois, de faire l’autopsie de la santé de la RDC sous Félix Tshisekedi.

« Le Congo est aujourd’hui considéré comme cet homme qui descendait de Jérusalem à Jéricho, il tomba entre les mains des brigands qui le dépouillèrent, le rouèrent des coups et s’en allèrent ; le laissant à demi-mort . » dit-il.

Le prélat catholique qui s’était dit être en insécurité à Kinshasa, n’est pas d’accord avec le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, sur notamment l’investiture de la nouvelle équipe de la commission électorale nationale indépendante, en dépit des moultes contestations de son président Dénis Kadima, qui serait proche du régime actuel.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici