Ecoutez cet article

Dans le cadre de l’assemblée des évêques de la province ecclésiastique de Kinshasa, l’archevêque de Kinshasa Fridolin Ambongo poursuit son séjour dans la ville de Kikwit (Kwilu).

Le dimanche 29 mai 2022, il a dit une messe à Kikwit (Kwilu) où il a fustigé lors de son homélie les mauvaises conditions de vie socioéconomique de la population sous la gouvernance du président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

C’était à l’occasion de la messe organisée en marge du dixième anniversaire de l’évêque de Kinshasa.

Tout en fustigeant toutes les promesses de campagne électorale non tenues de la part des dirigeants politiques, Fridolin Ambongo a invité la population à ne pas se laisser duper lors des élections de 2023.

« A l’approche des élections, on nous fait des promesses, des promesses et l’année prochaine il y aura des élections, il n’y aura pas de glissement, il y aura des élections et ces gens- là vont venir ici pour vous tenir encore des promesses et vous allez les applaudir et leur donner votre voie. Depuis toutes les promesses qu’on nous avait faites miroiter autour de la construction du barrage de KAKOBOLA. Où est l’électricité de KAKOBOLA ? Et demain, à l’approche des élections, ils reviendront avec des projets pour dire voilà nous voulons terminer le projet » a-t-il fustigé.

Et de conclure :

« Frères et sœurs, vous êtes un peuple sérieux. Exigez de vos dirigeants politiques, de vos administratifs, qu’ils vous prennent au sérieux. Vous êtes un peuple respectable et on doit vous respecter, on ne doit pas vous tenir des discours farfelus, et le lendemain votre misère continue. Nous n’acceptons pas ça. Le Christ est parti, il nous a donné la responsabilité et nous voulons être un peuple responsable jusqu’au retour du Christ »

Africa 24 sur 24

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici