L’Archévêque de Kinshasa, va officiellement célébrer sa première messe comme Cardinal devant les fidèles catholiques le mois prochain.

Le nouveau Cardinal, créé le 5 octobre dernier par le Pape François à Rome en Italie, l’Archevêque de Kinshasa, Fridolin Ambongo Besungu sera présenté sous ce titre devant ses fidèles le 17 novembre au cours d’une messe d’actions de grâces prévue au Stade des Martyrs de la Pentecôte.

Les préparatifs vont bon train. Dans les paroisses la mobilisation est totale.

Un pagne spécial, des T-shirt, des képis… à son effigie sont imprimés. Il en est de même d’autres gadgets.

Ils sont en vente à l’Economat diocésain et dans d’autres sites choisis de la capitale. Des mesures ont été prises en vue d’éviter la piraterie de ces objets. D’où la limitation des points de vente.

Comme il est de coutume, en pareil événement, une seule messe est prévue ce jour à Kinshasa. Les malades, vieillards ou encore d’autres personnes indisponibles seront au culte la veille, le samedi soir.

Plusieurs personnalités vont prendre part à ce rendez-vous de prière qui sera retransmise en direct de la télévision. Selon les informations, elles viendront non seulement de Kinshasa, mais aussi d’autres villes de la RDC et même des pays voisins.

Par ailleurs, les autres églises de la capitale seront aussi associées à cet événement.

Le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi ainsi que plusieurs autres politiciens congolais l’ont accompagné à Rome lors de sa création comme Cardinal avec 12 autres évêques.

Novembre est le même mois au cours duquel il a été présenté comme Archevêque de Kinshasa dans ce même stade.

Quatrième Cardinal congolais après Joseph-Albert Malula, Frédéric Etsou déjà décédés, et Laurent Monsengwo Pasinya, Fridolin Ambongo (59 ans) est prêtre de l’Ordre des Capucins.

Boni Tsala

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici