Ecoutez cet article

Le Comité Laïc de Coordination (CLC) a annoncé ce mardi 1er mai 2018 le début des préparatifs des actions d’envergure pour exiger « les bonnes élections en décembre 2018.

Après les marches du 20 février 2017, en marge desquelles deux personnes ont été tuées, les laïcs catholiques reviennent à la charge.

« A la date d’aujourd’hui, 1er mai 2018, annonçons le démarrage des préparatifs de nos actions pacifiques d’envergure, de protestation et de revendication, sur l’ensemble du territoire national. Demandons au peuple congolais de se mobiliser, dans l’unité, à travers toutes les provinces : villes, villages, quartiers, avenues et rues. Demeurons ensemble, prêts à affronter le pire pour arracher le meilleur, à savoir, le respect de notre dignité, la conquête de notre liberté confisquée et la protection, la préservation et la promotion de notre patrimoine commun : la République Démocratique du Congo », disent les laïcs catholiques provenant des six provinces ecclésiastiques qui étaient réunis à Kinshasa le 30 avril et le 1er mai 2018, pour évaluer la situation générale du pays et, en particulier le processus électoral.

Mi-mars le CLC avait recommandé à Antonio Guterres de « considérer la date du 30 avril 2018 comme date ultime où toutes les mesures de décrispation politique doivent être mises en œuvre pour que les élections se déroulent dans la paix, la tranquillité et la transparence pour la légalité de chance à tous ».

actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici