Le Comité Laïc de Coordination (CLC) a, une fois de plus rejeté l’utilisation de la machine à voter et a dénoncé “l’exclusion de certains acteurs politiques aux élections”.

Dans une déclaration faite ce jeudi 9 août, les laïcs catholiques estiment que le fait que Joseph Kabila ne brigue pas un troisième mandat n’est qu’une étape dans la lutte pour l’alternance à la tête du pays.

« Mais cette victoire, bien méritée, n’est qu’une étape dans la lutte qui doit nous mener inexorablement vers la victoire totale et définitive, celle d’organiser des élections libres, crédibles, transparentes, apaisées et inclusives. C’est pourquoi, après la célébration de ce grand succès populaire, la lutte doit se poursuivre pour faire sortir la RDC de la crise multiforme actuelle », disent-ils dans leur communication.

Au début de ce mois, environ 35.000 machines à voter ont quitté la Corée du Sud pour la RDC. Ces machines sont déjà prêtes pour les élections prévues le 23 décembre 2018, annonce la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

actualite.cd

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici