Ecoutez cet article

Jean-Marc Kabund, président intérimaire de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social), a annoncé que son parti rejette les résultats des élections sénatoriales et, par conséquent, appelle à la réorganisation du scrutin. Ces propos ont fait réagir le Front Commun pour le Congo (FCC) pour qui ladite déclaration « désoriente le peuple et comporte une mise en péril du cycle électoral ».

La plateforme de Joseph Kabila estime que l’UDPS devrait faire son autocritique au lendemain de sa défaite sans que cela ne prenne une le peuple « en otage ».

Déjà samedi, la Ligue des jeunes du PPRD avait réagi après l’attaque contre l’un des bureaux de ce parti situé sur le Boulevard Sendwe, dans la commune de Kalamu, à Kinshasa. Les auteurs de cette mise à sac, qui sont les jeunes de l’UDPS, accusent le camp Kabila d’avoir corrompu les députés provinciaux du parti de Félix Tshisekedi. Ces accusations sont rejetées en bloc par le FCC

« En outre, point n’est besoin de rappeler l’attachement du FCC à la lutte contre la corruption et tant d’autres tares qui gangrènent la classe politique de notre pays », a ajouté le communiqué signé par Néhémie Mwilanya.

Actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici