Ecoutez cet article

Les députés pétitionnaires, mécontents après la publication du gouvernement, « ont amené leur mémo devant le président de l’Assemblée nationale. Ils se sont exprimés. Jusque-là, nous estimons que les conseils qu’on leur a prodigué ont porté des fruits et il n’y aura pas de problèmes quant à l’investiture du gouvernement », rassure, sur TOP CONGO FM, le député national membre de l’Union sacrée, Alphonse Ngoy Kasanji.

« Il y a eu des frustrations avec certains députés dont les provinces n’ont pas eu des ministres dans cette ordonnance portant nomination du gouvernement Sama. Les autres collègues qui attendaient être nommés ne s’y sont pas retrouvés », rappelle-t-il.

« On ne devrait pas quand-même nommer tout le monde. Le gouvernement n’était que de quelque 50 membres. Ces frustrations sont tout à fait normales à chaque événement comme celui-là », nuance-t-il.

Pour répondre à toutes ces revendications et frustrations exprimées par les représentants du peuple, « le garant de la nation trouvera certainement une solution ».

138 députés nationaux de l’Union sacrée ont manifesté leur colère après la publication du gouvernement Sama Lukonde. Ils se disaient ne s’être pas « retrouvés à la hauteur de la lutte menée pour le basculement de la majorité ».

Après une réunion tenue mercredi 14 avril au Palais du peuple à Kinshasa, « pour faire une analyse approfondie de la situation politique l’heure », ils ont adressé un mémo, au Chef de l’État, dans lequel il ont exprimé tous leurs desiderata

Dieumerci Lusakumunu
Top Congo

DiaspoRDC TV

1 COMMENTAIRE

  1. Les députés sont obligés de voter pour le gouvernement dama pour éviter l échappatoires ns voulons ce gouvernement à l’œuvre le temps est précieux il faut le récupérer Congo doit avencer ce qui m étonne bcp kabuya et son homologue kabunda qui dirigent le pays en place et lieu du président une honte ça doit changer cette mauvaise manie

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici