Ecoutez cet article

La sortie publique de Meschack Elia n’a pas tardé à faire réagir. Dans un live-vidéo sur les réseaux sociaux, l’attaquant de Young Boys a affirmé que, c’est le litige administratif l’opposant au TP Mazembe qui bloque son retour en sélection. Allégations rejetées en bloc par le TP Mazembe, via son secrétaire sportif et manager général. Dans une interview pour Nyota Télévision, Frédéric Kitengie a lâché les vérités que connaît le TP Mazembe sur cette affaire, qui devient de plus en plus lassante et agaçante pour le public sport congolais. Voici un extrait de cet entretien.

Mazembe à la base du non-retour de Meschack en sélection ?

“On impute à Mazembe une affaire dans laquelle Mazembe n’a rien à voir. C’est vrai que Mazembe a porté plainte à la FIFA sur la fuite annoncée, préparée et orchestrée par son joueur. La FIFA a jugé, et elle a condamné le joueur et son équipe, Young Boys à payer un montant à l’équipe du TP Mazembe. Nous n’étions pas d’accord avec ce montant, nous sommes allés en appel. Et l’appel a été reçu parce que nous avons demandé plus que ce qu’on a reçu. Voilà où se trouve le cas de Meschack qui est exactement le même que celui de Ben Malango.”

Où se situe le blocage ?

“Quant à son arrivée en équipe nationale, nous devons aller à la FECOFA et demander pourquoi le joueur ne vient-il pas lorsqu’il est convoqué… Et que ceux qui s’intéressent à ce dossier nous disent quelles sont les pièces d’identité dont dispose Meschack pour lui permettre de se déplacer librement. Il est en Suisse, il vit en Suisse avec quel statut ? Est-ce que son statut lui permet de se déplacer partout où il veut y compris la République Démocratique du Congo ? Allez aussi à la Direction Générale de Migration voir pourquoi Meschack ne peut pas venir ? Parce que Mazembe n’a à voir dans cette histoire. On a porté plainte nulle part.”

Le cas Elia semblable à celui de Malango ?

“On sait que, Meschack Elia est libre de ses mouvements tout comme Ben Malango. Malango non seulement il vient en l’équipe nationale, il est même venu jouer à Lubumbashi, personne n’a touché à un de ses cheveux. Pourquoi aujourd’hui on veut dramatiser le cas de Meschack dont nous ne sommes responsables.”

Mazembe non concerné, que la solution soit trouvée par ceux qui peuvent…

“Je comprends que le Congo est à [180 minutes] et que tout le monde veut participer à cette fête, ce qui est tout à fait légitime. S’il y a des problèmes qu’on y trouve des solutions. Mazembe n’a aucun pouvoir d’interdire à qui que ce soit de venir d’entrer au pays ou d’en sortir. C’est une affaire qui concerne Meschack lui-même. Quel est son statut de séjour en Suisse ? Peut-il se mouvoir librement ? Mazembe ne connaît pas ce problème, Mazembe n’a jamais un problème de restriction de liberté ou de mouvement d’un joueur…”

Isaac B’ampendee
Footrdc

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici