Avec qui le nouvel élu va travailler pour respecter les « promesses de campagne »?

Ayant observé les dernières semaines du candidat No. 20, TOP CONGO FM est en mesure de dévoiler un pan de la dynamique Fatshi.

Les hommes du parti.

A peine élu président de l’UDPS, et malgré les oppositions au sein du parti hérité de son père, Félix Tshisekedi a confirmé le « Général » Jean-Marc Kabund.

L’homme qui a osé s’opposer à la signature du leader à Genève est « une pièce indispensable de la stratégie ayant amené la victoire », a reconnu publiquement le 9 janvier, le président élu.

Élu député provincial dans la commune de Lemba, l’adjoint au directeur de cabinet devrait se positionner dans la capitale où le parti a obtenu beaucoup de voix à l’assemblée provinciale.

Peter Kazadi pourrait être le remplaçant d’Andre Kimbuta

Augustin Kabuya est l’homme de confiance au parti. Qu’il soit élu député national ou pas (il est candidat à Mont-Amba), « il faudra compter avec lui », nous dit un membre de l’UDPS.

Bien que membre de l’UNC, Jean-Baudouin Mayo, a aussi reçu les acclamations des partisans de la victoire.

« Rien n’a pu se faire sans lui (et Kabund) », a rappelé Vital Kamerhe.

Le premier ministre du CACH

« Félix Tshisekedi a les mains libres, je ne suis qu’un soutien », disait Vital Kamerhe, qui très rapidement, avait rallié sa candidature à celle de Félix Tshisekedi.

Fort d’une expérience de président de l’assemblée nationale, ministre, « Vital n’est pas une coquille vide », dit de lui le ministre d’état, Pierre Kangudia.

Vital Kamerhe, qui a la réputation de rassembler, pourrait participer à beaucoup plus, « connaissant bien le président sortant, il devrait faciliter la transition pacifique ».

Il ne se contentera pas, ensuite, de moins que la tête d’une grande institution, ou d’un ministère régalien, Interieur, où dans son domaine de prédilection de l’économie, dans le cadre d’une coalition ministérielle, si CACH n’a pas la majorité.

Le cabinet du futur chef de l’état.

Alors qu’il était proche collaborateur du président Kabila, Celui qui avait démissionné de son poste de coordonnateur du MNS, Mécanisme national de suivi, rejoignait mi-2016, Etienne Tshisekedi et l’UDPS, le parti où il avait commencé la politique.

Depuis la mort du père, Francois Mwamba, plusieurs fois ministre, ne quitte pas le fils et pourrait être désigné directeur de cabinet.

Deo Kadia, aujourd’hui directeur de cabinet pourrait avoir la charge de la maison civile du futur chef de l’état.

Les techniciens du président.

Qu’ils aient été ou pas à Limete le jour de la consécration, ils ont été la cheville ouvrière de la victoire et de la préparation de l’avenir de celui dont ils n’ont jamais douté de la destinée présidentielle.

Qu’ils soient ou non membres des partis UDPS ou UNC, « il faudra compter avec eux ».

Joe Dumbi, économiste
John Ntumba, économiste
Lolo Wameso, financier
Jolino Makelele, ancien directeur Gecamines
Gety Mpanu-Mpanu, économiste
Nicole Bwatshia, professeur faculté droit UNIKIN
Molendo Sakombi, communication.
Bestine Kazadi, avocate
Anne Elongo, Interfederal UNC/France
Abraham Lwakabwanga, communication
Lydie Omanga, juriste
Henriette Wamu, élue députée
Jacques Ilunga
Dieudonné Lobo.

Sortis de l’ombre, ils seront dans la lumière.

Fortunat Biselele, Vidiye Tshimanga, Claude Ibalanky et José Mbuyi, le commandant, ont été de toutes les négociations.

Ils sont les « hommes qui murmurent dans l’oreille du président ».

Seul Vidiye Tshimanga est à ce jour publiquement reconnu dans l’entourage du président.

Présent dans toutes les missions à l’étranger de Félix Tshisekedi, Fortunat Biselele, « ce discret homme d’affaires, qui s’est toujours caché », devrait monter en puissance, tout comme José Mbuyi, rentré du Canada « à ta demande de son ami de toujours ».

Claude Ibalanky est le conseiller qui s’est occupé de l’Afrique australe et de l’est. Le conseiller spécial du président Tshisekedi est rentré définitivement d’Afrique du Sud pour travailler avec le nouvel élu.

Top Congo

SUR LE MEME SUJET
RDC : Félix Tshisekedi nomme un nouveau directeur de cabinet... Désiré-Cashmir Kolongele Eberande, Professeur à l'Université de Kinshasa, Avocat au Barreau de Kinshasa Gombe, a été nommé directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, vainqueur de la présidentielle du 30 décembre, selon les résultats provisoires publiés par la Commission Electorale Nationale Indépend...
RDC : 21 organisations et mouvements citoyens dont ACAJ, LCD... Dans une déclaration ce jeudi 17 janvier 2019 à Kinshasa, 21 organisations non gouvernementales et mouvements citoyens ont appelé les candidats de deux coalitions de l’opposition LAMUKA et Cap pour le Changement, respectivement Martin Fayulu et Félix Tshisekedi à un rapprochement et dialogue sincèr...
Victoire de Tshisekedi : P. Mukuna demande à l’abbé Ns... Le responsable de l’Assemblée Chrétienne de Kinshasa, “ACK”, n’est pas allé par le dos de la cuillère pour passer son message au secrétaire général de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, “CENCO”, l’abbé Donatien Nshole. L’évêque Pascal Mukuna a tout simplement demandé au secrétaire géné...
Le clash entre les porte-paroles de Félix Tshisekedi et de M... Faut-il un recomptage des votes en République démocratique du Congo ? Selon les résultats officiels, donnés par la CENI, c’est Félix Tshisekedi qui a remporté l’élection présidentielle avec 38 % des voix. Mais ces résultats sont contestés. La conférence épiscopale dit qu’ils ne correspondent pas à ...

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici