Ecoutez cet article

Les sénateurs du Front commun pour le Congo (FCC) exigent “la démission de toute la coordination” de cette plateforme de Joseph Kabila dirigée par Nehemie Mwilanya.

Dans un mémorandum signé par 6 sénateurs et adressé à leur Autorité morale, ils appellent à “la structuration et la mise en place d’une nouvelle équipe à la coordination du FCC composée des personnes consciencieuse, éprises des valeurs républicaines et en phase avec les enjeux de l’heure”.

Ils dénoncent également “une gestion calamiteuse du FCC par l’actuelle coordination”.

Avant d’égrener des griefs retenus contre la coordination du FCC, ces sénateurs ont fait part “des revers successifs pourtant évitables”, allusion faite à l’échec d’Emmanuel Ramazary Shadary à la dernière présidentielle et à la destitution du Bureau de l’Assemblée nationale dirigé par Jeanine Mabunda.

Il s’agit notamment de “la concentration de toutes les décisions du FCC à une poignée de personnes dangereusement de caciques, pour leurs intérêts personnels au détriment de l’intérêt général, traitement des autres membres de vassaux”.

Le mémorandum dénonce aussi “le favoritisme, autoritasme, népotisme, clientélisme, manque de stratégies politiques devant répondre aux attentes et aspirations de la population et conflits récurrents des leadership”.

Top Congo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici