Ecoutez cet article

Faisant suite au discours de Félix Tshisekedi tenu au sommet mondial au mois de décembre 2021, Martin Fayulu déplore le retard que prend l’engagement de ce dernier pour la libération de tous les prisonniers politiques.

Deux cas emblématiques pour ce dossier à savoir, Jacky Ndala, proche de Katumbi, Barnabé Milinganyo, un des partisans de Joseph Kabila, dont la mise en liberté traîne, et ce, malgré la grâce présidentielle leur accordée en décembre dernier.

Le président de l’Ecidé rappelle aussi à Félix Tshisekedi son engagement pour le retour des exilés et leur sécurité au pays. Dans cette optique, Fayulu comme beaucoup de congolais constate un recul dans la liberté d’expression et aucune actions engagées pour lutter contre l’impunité.

G.T
Opinion-Info

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici