Ecoutez cet article

La loi organique sur la CENI votée par le Parlement et promulguée par le chef de l’État ne fait appel à aucun débat, a tranché le secrétaire général de l’UDPS.

Augustin Kabuya note que Martin Fayulu et Adolphe Muzito ont raté l’occasion de se taire car les élus de leurs partis ont manqué d’arguments au Parlement pour empêcher le vote de cette loi. »Les députés Martin Fayulu et Adolphe Muzito jouent à leur comédie habituelle de la politique de spectacle. Le peuple ne les attendait pas dans la rue, ils pouvaient se prévaloir aux côtés de leurs collègues au Parlement. Mais malheureusement par manque d’arguments, ils ont choisi de jouer à la théâtralisation inutile. La loi est votée et promulguée, y revenir est un faux débat », a rappelé Augustin Kabuya.

Réagissant aux allégations selon lesquelles, par cette loi sur la CENI, l’UDPS serait en train de préparer la fraude électorale pour les échéances de 2023, le secrétaire général de l’UDPS note qu’il n’en est pas question. Le fait de promulguer cette loi venue de Lamuka et votée au Parlement prouve que Félix Tshisekedi laisse les institutions de la République fonctionner en toute liberté et indépendance sans subir une injonction.

Ouragan

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici