Ecoutez cet article

Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi Tshilombo, est arrivé ce mercredi 12 mai 2021 à Lubumbashi. Devant les Lushois qui sont venus l’écouter à la grand place Moïse Tshombe (poste), le Chef de l’état est revenu sur les velléités sécessionnistes dans le Haut-Katanga. Dans son speech, il a fustigé certains notables “Katangais” qu’il qualifie des “sorciers aux discours séparatistes.”

Félix Tshisekedi dit féliciter les Katangais d’avoir résisté aux discours sécessionnistes portés par les “sorciers” qui tentent de séparer le Katanga du reste de la RDC.

“Je tenais à vous féliciter pour avoir résisté aux manipulations de nos frères et sœurs qui ont de la sorcellerie. Ils ont voulu diviser les Katangais et le Congo. Le Katanga est au Congo. Un Katangais est un congolais. Que personne ne vous trompe. Nous refusons d’entendre leur discours de diviser le Congo”, a déclaré Félix Tshisekedi. Et de lancer cette exhortation “Je vous demande ceci, les Katangais vous êtes des congolais, aimez vos frères et sœurs congolais. Nous allons construire ce pays ensemble avec vous. Personne n’aura son propre Congo. Le Congo est pour nous tous. Tout congolais a sa place au Congo. Qu’on ne vous trompe pas avec des discours de sorciers.”

Proche de Joseph Kabila, Daniel Ngoy Mulunda, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante, a été arrêté à Lubumbashi le 18 janvier dernier pour incitation à la haine tribale. Son arrestation à eu lieu au lendemain d’un prêche incendiaire, livré le samedi 16 janvier devant ses fidèles, lors d’une cérémonie à la cathédrale John-Wesley, à Lubumbashi, dans le Haut Katanga.

Dans une salle pleine, dans laquelle se trouvait notamment Emmanuel Ramazani Shadary, dauphin désigné de Joseph Kabila à la présidentielle de décembre 2018 et candidat malheureux face à Félix Tshisekedi, Daniel Ngoy Mulunda, citant régulièrement la Bible, n’avait pas hésité à faire le parallèle entre le Katanga et Canaan, la Terre promise aux enfants d’Israël.

“Si vous ne voulez pas respecter les Katangais, nous n’allons pas partager le lait et le miel qui se trouvent au Katanga”, avait-il notamment déclaré. En poursuivant par dire: “Si vous voulez qu’on reste ensemble, vous devez respecter notre leader katangais, Joseph Kabila Kabange, et notre première dame Olive Lembe Kabila.” Cet Archevêque était aller loin en disant: “Si vous voulez que le Katanga continue à être dans la RDC pour toujours, respectez nos dirigeants, et plus particulièrement notre leader du Katanga, le président honoraire Joseph Kabila.” Arrêté et jugé en procédure de flagrance, le Pasteur Daniel Ngoy Mulunda a été condamné à 3 ans de prison pour incitation à la haine tribale, propagation de faux bruits et atteinte à la sureté intérieure de l’Etat.

Stéphie MUKINZI
Politico

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici