La propagation du coronavirus en République Démocratique du Congo n’a pas laissé indifférent le porte-étendard de Lamuka à la présidentielle du 18 décembre 2018. Le principal opposant au pouvoir actuel est sorti du bois après l’État d’urgence décrété le mardi dernier par le président de la République, Félix Tshisekedi, pour éviter la propagation rapide de ce virus mortel en RDC. Dans un message vidéo fait à partir de l’extérieur du pays où il se trouve depuis plusieurs semaines, Martin Fayulu a insisté sur la discipline pour sauver le plus de vies possible en République démocratique du Congo.

“Nous devons lutter contre ce fléau, en commençant par anticiper le fait que notre pays, la RDC ne dispose pas de moyens nécessaires pour y faire face”, a déclaré le président de la Dynamique pour la vérité des urnes (DVU). Martin Fayulu a fait appel à la solidarité nationale en demandant à chaque Congolais, tant que faire se peut, et partout où il se trouve, de donner un minimum de 5 dollars à une caisse de solidarité nationale.

Toutefois, le président de l’Ecidé encourage la contribution des montants plus élevés allant jusqu’à 1000 dollars Us. Il a fait savoir que cette caisse sera agréée par la Caritas développement Congo (CDC).

Compte tenu de l’urgence de la situation et des besoins en termes d’efforts financiers à fournir, Martin Fayulu a appelé à une réduction du train de vie des institutions de l’État et la suspension de tous les travaux en cours qu’il juge non essentiels et non prioritaires. Par exemple, la construction des sauts-de-moutons à Kinshasa pour que les crédits restants soient utilisés pour maximiser les moyens de lutte contre cette pandémie.

Eric WEMBA
Forum des as

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici