Ecoutez cet article

Huit candidats à la présidentielle dont Martin Fayulu demandent aux opérateurs de téléphonie mobile dont Airtel, Vodacom, Africell et Orange de mettre à la disposition du public tous les numéros vendus à la CENI. Ces numéros sont affectés aux puces qui sont incorporées dans les machines à voter pour la transmission des données à la lentrale électorale.

Dans une déclaration faite ce mercredi à Kinshasa, ces candidats appellent les télécoms à désactiver ces sims « pour se conformer à la loi électorale ».

Théodore Ngoyi, Marie-José Ifoku, Martin Fayulu, Jean Mabaya, Seth Kikuni et Sylvain Masheke étaient présents à la lecture de cette déclaration faite par Théodore Ngoy. Tebabo Soborabo et Jean Maluta étaient représentés. Pour ces candidats, la CENI s’apprêtent à organiser un vote électronique et que les machines à voter ne seront pas utilisées que pour imprimer les bulletins.

« LA CENI ainsi que Corneille Nangaa manifestement déterminés à organiser des élections chaotiques en RDC porteront toute la responsabilité des conséquences qui découleront de la tenue des telles élections », ont-il ajouté.

actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici