Ecoutez cet article

Les militants de Lamuka arrêtés lors de la marche de ce mercredi risquent d’être envoyés à Kanyama Kasese, a indiqué dans un langage voilé le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila.

Le chef de l’exécutif provincial de Kinshasa a parlé de fauteurs de troubles qui seront expédiés à Kanyama pour faire le service paramilitaire. Un message clair pour décourager manifestants.

N’ayant pas autorisé la marche en violation de la Constitution, le gouverneur considère ceux qui vont braver sa décision, comme des hors-la-loi. A l’entendre parler, ils seront acheminés à Kanyama Kasese. Lui ne permettra pas le désordre dans sa juridiction. En plus, il rappelle que la marche ayant été renvoyée, ceux qui battront le pavé, feront face au plus dur. La police a été chargée d’exécuter cet ordre. Les marcheurs seront confondus aux Kuluna et conséquence, ils iront directement faire les travaux champêtres.

« La dictature de Ngobila ne passera pas. S’il ose entretenir cette confusion dans le but de faire bastonner les manifestants par la police et faire emprisonner beaucoup de jeunes de Lamuka en prison, il assumera sa totale responsabilité », a rappelé un cadre ECiDé.

La marche de Lamuka est maintenue pour ce mercredi 15 septembre 2021 sur l’ensemble du pays. Les manifestants arboreront les couleurs du drapeau national et de la coalition Lamuka. Ils vont marcher qu quartier 3 jusqu’au Palais du peuple pour dire non à la tricherie électorale en préparation.

Ouragan

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici