Ecoutez cet article

Martin Fayulu s’est désolidarisé publiquement de la position du duo composé par Jean-Pierre Bemba et Moise Katumbi.

Le nouveau coordonnateur de la plateforme Lamuka se plaint des absences répétées de ses anciens compères aux réunions du regroupement politique. Et ce depuis le 12 octobre 2020, date de sa prise de fonction comme coordonnateur de Lamuka.

Martin Fayulu constate qu’à la première réunion, le 16 octobre 2020, Jean-Pierre avait soutenu qu’il avait des difficultés de communication à partir de Gemena où il se trouvait. Pour sa part, poursuit Fayulu, l’ancien gouverneur était injoignable. Les réunions du 24 octobre, du 16 octobre 2020 et du 16 janvier 2021 n’ont pas non plus pu se tenir. Le seul qui répond présent à ces rendez-vous convoqué par le coordonnateur, c’est Adolphe Muzito, précise l’ancien candidat à la présidentielle.

Martin Fayulu note que les absences répétées aux réunions de Lamuka par Bemba et Katumbi et leurs attitudes tendent non seulement à paralyser le bon fonctionnement de la coalition mais aussi démontrent clairement le peu d’intérêt qu’ils accordent désormais à la coalition Lamuka, eux qui, ajoutent Fayulu, trouvent le temps de rencontre Félix Tshisekedi dans le cadre de l’Union sacrée qu’il qualifie de coalition gouvernementale FCC-CACH élargie.

Pour lui, les deux leaders doivent tirer les conséquences de ce positionnement et quitter Lamuka.

Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici