Ecoutez cet article

Décidément, le candidat malheureux à l’élection présidentielle du dimanche 30 décembre 2018, Martin Fayulu Madidi, est un véritable jusqu’au-boutiste. Contre vents et marrées, il a su rester égal à lui-même. Il est catégorique quant à sa position, celle de ne pas travailler au sein du Gouvernement, fut-il d’union nationale, dont le Président de la République, à l’en croire, serait illégitime, n’ayant pas gagné au scrutin électoral. « Je ne travaillerai jamais avec Félix ! », a-t-il lancé. Malgré la main tendue du nouveau Chef de l’Etat, lors de son discours d’investiture tenu au Palais de la nation. Visiblement, il n’est toujours pas prêt à collaborer avec son ancien compagnon de l’opposition.

Le candidat de la coalition “Lamuka”, continue à réclamer sa victoire. Il a invité Félix Tshisekedi à dire la vérité au peuple congolais, dans la mesure où, le chef de l’Etat actuel, ne serait pas élu mais plutôt nommé par son prédécesseur, Kabila. Cette contestation continue à susciter plusieurs interrogations. L’heure est-elle encore aux réclamations ? Surtout, quand on sait qu’il y a eu remise-reprise entre le Président sortant et l’entrant, le weekend dernier. Mais, jusqu’où est disposé Martin Fayulu à aller ? Va-t-il maintenir sa position du départ ? Ou dans les jours à venir, décidera-t-il d’accepter enfin la main tendue de son ex. compagnon de lutte au sein du Rassemblement ? Difficile à affirmer pour l’instant.

Après l’investiture de Félix Tshisekedi comme nouveau chef de l’Etat, Martin Fayulu n’avait-il pas tardé à réagir par rapport à la proposition qu’avait faite Félix Tshisekedi, lors de son discours solennel. « Je n’ai aucunement besoin d’un poste au gouvernement. Je ne trahirai pas le peuple qui m’a élu », avait-t-il indiqué. Malgré le fait que sa requête ait été rejetée par la Cour constitutionnelle, il se considère désormais comme le président élu et affirme ne pas être disposé à travailler avec Fatshi.

Pour rappel, dans son discours d’investiture, Félix Tshisekedi avait rendu hommage à Fayulu. « C’est ici l’occasion de témoigner de notre respect et sincère considération à l’endroit de notre frère Martin Fayulu Madidi avec lequel nous avons mené ce combat politique depuis plusieurs années. L’engagement de ce véritable soldat du peuple est un exemple pour la vitalité de notre démocratie et la responsabilité civique de chaque congolais », lâchait le nouveau locataire du Palais de la nation.

Dans l’entretemps, la coalition “Lamuka”, estime que cette main tendue par l’UDPS serait un piège. Les ténors de cette coalition jugent que l’actuel Chef de l’Etat se moque du pays, de Fayulu et du peuple congolais. « C’est un vol électoral qui a été commis. Tshisekedi est un président non élu désigné par un accord avec joseph Kabila », confiait Pierre Lumbi à une station radio de la place.

Dorcas Nzumea
La Prospérité

DiaspoRDC TV

1 COMMENTAIRE

  1. Felix tu sais au fond de toi ce qui s,est passé appele ton frère Martin demande lui pardonne après la réconciliation donne lui la défense , pense à toutes les personnes mortes pour la Rdc fait de ton mieux pour faire partir tout le gouvernement de kabila montre aux congolais que te plus malin que lui stp ba bima un par un bon courage pour la suite que Dieu te guider Amen

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici