Ecoutez cet article

En marge de la cérémonie de présentation des réformes institutionnelles sur la loi portant organisation des élections présidentielle, législatives nationales, provinciales, municipales et locales, organisée par le présidium de la coalition Lamuka, Martin Fayulu a confirmé, pour ce samedi 10 avril, la cérémonie de remise et reprise au niveau de la présidence tournante de cette plateforme entre lui et Adolphe Muzito.

Pour Fayulu, Moïse Katumbi n’a plus les attributions de présider la coalition Lamuka parce qu’ils sont maintenant dans l’Union Sacrée de la Nation.

« Le présidium de Lamuka ? Monsieur Moïse Katumbi aujourd’hui est où ? Il est dans l’Union Sacrée ou dans Lamuka ? Monsieur Moïse Katumbi prendra la présidence tournante de quel Lamuka ? Lamuka de Muzito, de Fayulu ou Lamuka imaginaire ? Mais il faut avoir honte, même si la honte ne tue pas. Vous vous êtes engagés dans une entreprise, vous êtes allés déposer le cahier des charges, vous avez négocié et là vous êtes en train de négocier des postes pour entrer dans un gouvernement. Nous avons tous constaté leur départ volontaire de Lamuka. Est-ce que ces gens-là sont encore membres de Lamuka ? Non ! », a déclaré Martin Fayulu devant la presse.

Le président de l’ECIDé estime que c’est une perte de temps de tourner encore autour de cette question. « Je crois qu’il ne faut pas perdre le temps. S’ils veulent faire une émancipation intellectuelle, qu’ils le fassent. Pour l’instant, Lamuka est là et nous continuons », poursuit-il.

Il précise par ailleurs que Lamuka a changé ses textes, après avoir constaté le départ des autres leaders.

Winnie Imana
Actu30

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici