Martin Fayulu tient à coeur la date du 2 août, combien significative pour la RDC. Bien qu’absent du pays suite aux mesures restrictives en rapport avec la Covid-19, le président national de l’Engagement citoyen pour le développement (ECIDE) estime que “le sang de nos compatriotes suppliciés, dont plusieurs dorment sans tombeaux, ne doit pas avoir coulé en vain”, écrit-il dans un tweet.

Pour Martin Fayulu, le 2 août est “une journée de commémoration du génocide du peuple congolais”. Voilà pourquoi il avait tenu de commémorer cet anniversaire à Kinshasa. Malheureusement, les frontières nationales sont restées fermées pour raison de la pandémie de Covid-19. “Je confirme que la date du 2 août a été retenue comme la date du retour du commandant du peuple Martin Fayulu, qui doit regagner Kinshasa “, avait annoncé le secrétaire général du parti. Selon Devos Kitoko, ” cette date a été choisie parce que le 2 août coïncide avec la commémoration du génocide congolais, le 2 août 1998, tel que l’a décrété Martin Fayulu”.

Rachidi MABANDU
Forum des as

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici