Dans une déclaration rendue publique ce lundi 27 juillet 2020, le président du parti Engagement Citoyen pour le Développement (ECIDé) se dit consterné par le massacre de plus de 200 personnes à Kipupu, dans la province du Sud-Kivu.

Selon Martin Fayulu, ces exactions participent à un plan de déstabilisation de cette partie du territoire national.

« Les massacres à répétition des populations, la destruction de leurs villages et les pillages de leurs biens qui viennent de culminer avec cet événement participent à un plan de déstabilisation de cette partie du pays et notamment que nos compatriotes sont laissés sans défense et abandonnés à leur triste sort », dit-il.

Ce membre du présidium de la coalition LAMUKA appelle, à cet effet, à une enquête internationale pour que soient punis les auteurs de ces crimes contre l’humanité.

« Ces graves crimes contre l’humanité ne doivent pas rester impunis. Leurs commanditaires et auteurs directs doivent répondre de leurs actes. Une enquête internationale doit impérativement être diligentée, à cet effet », lance-t-il.

Martin Fayulu exprime sa solidarité et présente ses sincères condoléances aux populations du Sud-Kivu ainsi qu’à l’ensemble du peuple congolais endeuillé par ce massacre.

Corneille Lubaki

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici