Écoutez cet article

Mercredi, 4 mai 2022-Après son investiture comme président national de son Parti et candidat président de la République pour l’élection présidentielle de 2023, l’ancien premier ministre, Augustin Matata Ponyo a décidé de délier sa langue.

Juste après son grand oral à Showbuzz, l’homme à la cravate avait mis en garde ses ennemis politiques qui s’activaient déjà pour monter d’autres faux dossiers contre lui dans le but de l’empêcher d’aller jusqu’au bout de sa démarche.

“Après avoir été victime des plusieurs montages des faux dossiers (Bukanga Lonzo, Zaïrianisation, …) pour m’emprisonner afin de limiter mes droits électoraux et pour me contraindre d’entrer dans l’union sacrée, Dieu m’a soutenu ! Aujourd’hui, je suis plus qu’heureux d’avoir partagé ma vision et mes idées-pivots pour le développement de la RDC dans le cadre du premier Congrès de mon parti politique LGD”, a-t-il écrit sur son Facebook.

Et de poursuivre “Je sais que mes ennemis politiques, en colère, sont à l’affût pour monter d’autres faux dossiers contre moi. Mais je crois en la force de la Justice et en la puissance de la Vérité”.

Dans son compte tweeter, Matata Ponyo a décidé de dévoiler tous les secrets notamment sur la pression exercée sur lui pour adhérer à l’Union sacrée.

“Il m’a été demandé d’intégrer l’Union sacrée, j’ai refusé. Il m’a été demandé de dire que je ne serai pas candidat Président en 2023, j’ai refusé. Hier, j’ai accepté le choix de mon Parti, LGD, d’être candidat aux présidentielles de 2023. Je serai donc candidat Président en 2023”, a-t-il dévoilé.

Visiblement déterminé, l’ancien premier ministre veut aller jusqu’au bout de sa démarche pour conquérir le pouvoir et faire des choses différemment.

Kevin INANA
Okapi News

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici