Écoutez cet article

Les camps se dessinent déjà en perspective des joutes électorales de 2023. Le triangle Tshisekedi – Kamerhe VS Katumbi – Kabila ou Matata-Fayulu, voilà à ce jour, l’essentiel du ring interdit aux cardiopathes en 2023.

Le sérieux s’annonce aux vues de tous. Et 2023, c’est une question de vie ou de mort, fait noter un analyste, familier des débats politiques. En effet, le premier camp constitué des tenants du pouvoir s’affiche désormais prêt avec le retour de Vital Kamerhe sur scène, l’enfant terrible du Sud-Kivu. Il a pignon sur rue dans sa province d’origine, voire dans le Grand Kivu, un atout non de moindre à capitaliser. Le Président de l’UNC (Union pour la Nation Congolaise) s’est toujours montré fidèle des fidèles du régime dont il paraît être le premier des géniteurs, le défenseur acharné même en temps de sécheresse comme cela a été le cas récemment. Félix Tshisekedi en jetant des fleurs sur un prisonnier reconnu détourneur des deniers publics a semblé comprendre qu’après la perte de J.M Kabund, la libération de Kamerhe lui serait avantageuse.

De ce point de vue, le président de l’UNC de nouveau aux côtés de l’actuel Chef de l’Etat qui n’a jamais caché ses ambitions pour 2023, l’équipe serait bien partie face au duo Katumbi – Kabila ou Matata – Fayulu selon l’interlocuteur d’ACTU7.CD. Là où les calculs tendent à se compliquer, c’est au niveau du bilan de Tshisekedi, loin de répondre aux attentes sociales. Un bilan, en croire un institut de sondage, en dessous de la moyenne.

Cela peut constituer un argument de taille pour les deux teams adverses qui n’attendent que le moment pour sauter sur l’occasion. Ici, force est de constater que les trois équipes partantes ne lésineront pas surtout sur les moyens pour convaincre les électeurs malgré l’existence des zones d’influence de chaque leader. D’où le caractère rude de l’épreuve. Aussi, un autre élément de taille à souligner, c’est la maturité du peuple. Le congolais du hier n’est pas celui d’aujourd’hui. Même soumis à la logique des résultats électoraux téléguidés, il est toujours prêt à surprendre. C’est à ce moment-là que chacun des prétendants est appelé à batailler dur en se méfiant des opportunités prêts à offrir la solution via la flatterie.

Zamenga Odimbale
Actu7

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici