Écoutez cet article

Le sénateur Augustin Matata Ponyo a écrit, ce mardi 22 février 2022, au président Félix Tshisekedi pour l’informer de la situation qui lui est arrivée le week-end dernier à l’aéroport international de N’djili à Kinshasa.

En effet, l’ex premier ministre de la RDC a été interdit de voyager pour Lubumbashi, dans le Haut-Katanga, samedi dernier, par la Direction générale de migration (DGM).

« J’ai l’honneur de saisir votre haute autorité pour vous informer que j’ai été empêché de voyager, le samedi dernier, pour Lubumbashi, où j’étais censé me rendre pour enterrer, en ma qualité de responsable de la famille, ma propre jeune sœur, décédée le 16 février 2022 », écrit-il.

Par ailleurs, il rappelle que la Cour constitutionnelle, à travers son arrêté du 15 novembre 2021, avait indiqué qu’aucune juridiction judiciaire ne peut juger des anciens président de la République et premier ministre.

Il ajoute que le procureur général près la Cour de cassation s’est aussi déclaré incompétent pour le dossier de détournement des fonds des victimes de la zaïrianisatio, pour lequel ses immunités avaient été levées.

Selon lui, le bureau du Sénat avait même été notifié de cette incompétence. Cependant, dit-il, la chambre haute du Parlement méconnaît toujours cette décision. D’où, il dénonce la violation de ses droits fondamentaux et demande au président de la République de faire cesser cela et de le rétablir dans ses droits.

« Face à cette injustice et une discrimination manifeste, je viens une fois de plus auprès de votre autorité, comme dans mes précédentes correspondances vous adressées aux 30 juillet et 02 décembre 2021, référencées n°Sénat/MPM/KM/07/2021/026 et n°Sénat/MPM/KM/012/2021/040, en votre qualité de magistrat suprême, mais aussi de garant des lois du pays comme le veut la constitution en son article 69, solliciter la cessation de la violation de mes droits fondamentaux par les différents services étatiques et le rétablissement et la jouissance effectifs desdits droits conformément à la constitution », indique Matata Ponyo.

L’ex ministre des Finances n’a plus voyagé pour Lubumbashi samedi 19 février. Il avait été intercepté par la DGM qui lui a signifié de son interdiction de quitter la ville de Kinshasa.

James Mushiya
Actu30

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici