Ecoutez cet article

La majorité présidentielle ne cesse d’être secouée par des vents et marrés, venant de tous bords. Depuis un temps, c’est la menace du parti de Moïse Katumbi de quitter, qui la guète.

Membre de l’actuelle majorité au pouvoir, Moïse Katumbi est par ses prises de position, un pied dedans et l’autre dehors dans l’Union Sacrée.

En coalition avec le chef de l’Etat Félix Tshisekedi, l’ancien gouverneur du Katanga Moïse Katumbi, affiche les ambitions de postuler à la présidentielle de 2023.

L’ancien collaborateur de Joseph Kabila, menace par ailleurs de quitter la majorité présidentielle, depuis l’apparition de la proposition de loi sur la congolité.

» Il s’agit clairement d’une ligne rouge. Si elle venait à être ne serait-ce que programmée, pour être débattue au parlement, nous quittons la majorité », a-t-il indiqué lors de sa dernière sortie médiatique

Déjà, de par ses prises de position, le chairman n’est pas prêt à assumer, encore moins endosser les poids du quinquennat de Félix Tshisekedi, quand bien même qu’il est de la majorité. Ce qui démontre visiblement ses ambitions de prendre la tête du pays.

Objectif Infos

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici