Ecoutez cet article

La FIFA pourrait finir par se résoudre à repousser le début des Éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022 sur le continent. Alors que les matchs de la première et de la deuxième journée devraient se jouer entre le 31 mai et le 15 juin, un problème d’infrastructures oblige l’instance à revoir ses plans.

Dans sa dernière correspondance aux fédérations, la CAF a fait savoir les noms des stades éligibles d’accueillir les matchs internationaux. Le bilan est de plus alarmant, 22 des 56 pays de la Confédération Africaine de football n’ont pas de stade qui remplisse les conditions de la FIFA, dont quelques géants comme le Sénégal et le Mali. La RDC jouera ses matchs au Stade TP Mazembe, le seul a été homologué par la FIFA.

Report inévitable pour les deux premières journées

Obligée de faire jouer les matchs à « domicile » de ces pays dans un stade d’un pays étranger, la CAF a décidé de reporter les débuts des Éliminatoires. « Le comité d’urgence de la CAF a validé lundi la décision, nous attendons la validation du comité exécutif« le 15 mai, a confirmé un président de fédération à l’AFP cité par Afrik-foot.

Le site panafricain ajoute que « les deux premières journées des qualifications seraient au programme en septembre prochain, les deux suivantes en octobre et les deux dernières en novembre. Les barrages prendraient place ensuite au mois de mars 2022, juste après la CAN qui se déroulera du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun. Le Mondial 2022, lui, aura lieu du 21 novembre au 18 décembre 2022 au Qatar. » Il ne reste qu’à la CAF d’annoncer officiellement ce report, chose qui devrait être effective lors de la prochaine communication de Patrice Motsepe, président de l’instance Africaine de football.

Iragi Elisha
Footrdc

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici