Ecoutez cet article

C’est officiel. Le leader charismatque et chef spirituel de Bundu Dia Mayala, Ne Muanda Nsemi a déposé sa candidature au poste de gouverneur de la province du Kongo Central. Son dossier a été déposé au siège provincial de la CENI à Matadi par le Secrétaire général de son parti politique Kibangu Philippe.

Aussitôt que la nouvelle s’est répandue dans la ville, des Matadiens sont venus massivement pour nous accompagner du quartier Tatem, à Mvuzi, jusqu’au bureau de la CENI, située en plein centre-ville, en passant par Mikondo, Dallas, le Rond-point Belvédère, le quartier Stade et le pont Kiamvu », témoignent les cadres de cette formation politique qui ont assisté à ce dépôt de candidature dont Tychic Sakameso.

Selon les informations reçues de la CENI/Matadi, plus d’une dizaine de candidatures ont déjà été réceptionnées jusque-là pour les postes de gouverneur et de vice-gouverneur de la province du Kongo Central.

La centrale électorale réceptionne les candidatures à l’élection au gouvernorat du Kongo Central au moment où le Conseil d’Etat a réhabilité me gouverneur suspendu Atou Matubuana. Une situation qui pousse nombre d’analystes à se demander si cette province est encore concernée par l’élection des gouverneurs, initialement prévue pour 14 provinces à problème.

Rappelons que Ne Muanda a eu l’occasion de s’adresser à la population du Kongo Central, le 13 octobre dernier, à Kimpese, à l’occasion du 70ème anniversaire de la mort du Prophète Simon Kimbangu. Il a particulièrement à cette occasion encouragé la communauté internationale à investir massivement au Kongo Central, en y apportant principalement de la technologie.

«Le Kongo Central, notre province est dotée des ressources fantastiques. Malheureusement, nous n’avons pas la technologie et le financement nécessaire pour exploiter ces richesses. Conclusion, nous devons exploiter ces richesses, en complémentarité, en coopération avec tous les étrangers qui vont nous apporter la richesse et la technologie voulues. J’invite la communauté internationale à venir investir au Kongo Central dans un partenariat gagnant-gagnant», a-t-il déclaré.

Il a demandé aux non originaires qui habitent la province du Kongo Central à y vivre en paix avec les autochtones. Aux politiciens, Ne Muanda a conseillé d’aimer le pays et de travailler effectivement pour son développement.

Il a appelé les populations du Kongo Central à l’unité et à la cohésion. Pour le président de Bundu Dia Mayala, il est plus que temps que les «Ne Kongo «» prennent la décision de participer activement au développement de leur province dans l’amour et l’unité.

Orly-Darel NGIAMBUKULU
Forum des as

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici